Comment cuisiner une sérigraphie ? Facile !

Publié le par Anaïs

crobardanaisgoldemberg
Aaah, les folles nuits parisiennes (de pleine lune) où l'on se retrouve à trier des montagnes de vieux papiers, déplacer des tas de meubles, mettre de l'enduit, du plâtre, du papier peint et de la peinture partout dans l'espoir un peu fou de transformer un simili-taudis en superbe appartement pour récupérer une scrogneugneu de caution !! Aah, je vous dis.
Bref.
Je me suis plongée dans l'épluchage d'un quintal de carnets de croquis, du coup. Et j'ai sauvé de l'oubli (et du camion-poubelle) quelques gribouillis... Il y en a beaucoup qui ne ressemblent à rien mais que j'aime bien quand même, d'autres qui me sont venus de-je-sais-pas-où, d'autres qui sont rigolos, quelques-uns qui sont bizarres.
Comme je ne peux pas vraiment vous montrer les images de l'album sur lequel je bosse en ce moment, il va y avoir une petite session "crobards bizarres" sur mon blog... Avant de retrouver la gouache !

crobard2anaisgoldemberg
(Non, je n'ai jamais rien compris à la sérigraphie. Et vu comme c'est parti, je n'y comprendrai jamais RIEN.)

Publié dans Trucs

Commenter cet article

Anaïs 10/04/2009 22:37

Lapin : hé ho, je suis sûre d'avoir un grrrand avenir dans la bd. Ou la sérigraphie. Et oui oui, c'est de moi, le holy sh*t !Le p'ti Lu : merci !

Le p'tit Lu 10/04/2009 12:14

Haa ouais!!! t'as eu raison de pas jeter, j'adore ce genre de strip :)))

lapin 10/04/2009 10:19

bon pour la sérigraphie passons, mais ce petit bonhomme "holy sh@t!", c'est de toi? c'est vachement sympa ça.